Google mobile update – Etude d’un site non responsive : Le Bon Coin

Par Thomas le mai 5, 2017

Lina Regental

Producer & Author

Chef, Community Volunteer, Conveyor of Messages, Electro Producer, Scapegoat. Is that a double rainbow? D:.

2 semaines après la mise à jour de Google pénalisant les sites non-adaptés aux affichages mobiles dans ses résultats de recherche mobiles, les études ont déjà déterminé les principaux gagnants et perdants. Vous pouvez les retrouver ici ou  avec un focus sur les sites du top 100 Alexa.

Le paradoxe de ce nouvel algorithme est que de nombreux sites populaires ne s’adaptent toujours pas aux écrans des mobiles et tablettes, le fameux responsive design. Ainsi sur le top 100 Alexa France, on retrouve comme sites non mobile-friendly les gros noms comme :

Tous ces sites ne proposent qu’un seul affichage desktop, obligeant le mobinaute à zoomer et occultant parfois des éléments comme les menus déroulant ou certains éléments Javascript. Comme le montre les résultats relayés par le journal du net, ces sites ont été pénalisés modérément. Si ce ne fut pas le mobilegeddon (la release sera probablement progressif) En 2015, avec un taux d’internautes mobiles qui atteint les 40-50% en fonction du secteur d’activité, il semble évident que les principaux sites web doivent être responsive.

 

leboncoin-home

Nous avons choisi de prendre Le Bon Coin comme site test sur lequel nous avons imaginez un affichage destiné au mobile. Le site d’annonces favori des français est simple et intuitif sur ordinateur mais frustrant à utiliser sur mobile. Cela fait probablement suite à une stratégie liée au choix d’un usage mobile sur l’app exclusivement et une version mobile dédiée mais pas mise en avant. Le résultat est un nombre très important de téléchargements de l’appli mobile (+ de 10 millions si on cumule Android et iOs) mais une perte de 14%  de résultats sur des requêtes hors marque sur Google.

Si la perte de trafic naturel est probablement moindre à l’échelle du site, on comprend que la stratégie mobile soit prioritaire pour le Bon Coin notamment au vu de ce que font Mondebarras ou l’espagnol Wallapop,

  

Alors, que faire pour Le Bon Coin ? 

Option 1 – Remplacer les résultats sur mobile avec  le sous-domaine mobile.leboncoin.fr

La solution la plus rapide à mettre en place : conserver la version mobile déjà existante mais cachée sur une page orpheline – http://www.leboncoin.fr/mobile.htm. Non prévu pour le mobile update  de Google, cette solution a le mérite d’être techniquement simple à mettre en place.

Il suffit de ajouter 2 balises : une balise alternate depuis la page normale et une balise canonical depuis la page mobile correspondante.Le résumé de cette technique est disponible sur l’aide aux développeurs de Google. Dans le cas présent, on a 2 urls distinctes avec le même contenu (qui au passage s’apparente à du duplicate content)

http://www.leboncoin.fr/vi/802170621.htm?ca=12_s&w=1&f=a&cg=0&th=2

=

http://mobile.leboncoin.fr/vi/802170621.htm?ca=12_s&w=1&f=a&cg=0&th=2

A cela, s’ajoutent la mise à jour des informations depuis le sitemap et les redirections en fonction du type d’appareil utilisé par l’internaute. De nombreux sites ont déjà utilisé ces directives pour limiter la casse fin Avril : Rue Du commerce ou Maisons du monde s’en sortent même trés bien, les résultats du site mobile ayant remplacé ceux du site desktop dans les résultats de Google mobile.  

 

Option 2 – Adapter le site en responsive

Solution la plus logique et difficilement évitable, en adaptant le site en responsive, on est certain que l’internaute aura un affichage en fonction de son device. Adapter un site en responsive est un vrai travail d’intégrateur et demande de spécifier chaque élément en fonction de la taille du navigateur.

Nous avons imaginé l’affichage sur mobile pour le site du Bon Coin

Afin de simplifier la navigation sur un écran mobile, nous avons épuré le moteur de recherche tel que l’on connait sur desktop. Les filtres par prix, par type de vendeur et le tri ont été écartés pour laisser place à l’affichage des images produit. C’est le cas de la publicité qui ferait baisser les résultats.

Mise en avant du visuel produit et fonction de swipe pour faire défiler les images.

On pourrait imaginer une prise de contact simplifié avec des messages pré-remplies et l’ajout de vignettes pour les produits similaires

Enfin, la recherche gélocalisée pourrait être intégrée parfaitement dans l’expérience client.

 

Pour conclure

Le Bon Coin est clairement en retard sur l’optimiation de leur site pour un usage mobile. Si le responsive est probablement la prochaine étape de leur développement.Il existe de nombreux autres points d’amélioration de leur expérience mobile comme la géolocalisation, le paiement mobile ou l‘app indexing.